L'Association P.A.R.I. Solidarité, située depuis 1995 sur la commune de Saint Genix sur Guiers, est un lieu d'accueil ouvert à tous, où la convivialité, l'échange et l'entraide deviennent une force pour chacun!

Vous pouvez trouver une aide matérielle, morale et participer à des ateliers ou sorties divers.

N'hésitez pas à nous contacter pour participer à nos animations !

Infos à la une

Suite aux directives gouvernementales, l'association sera fermée jusqu'à nouvelle ordre.
Pour l'instant seule la distribution alimentaire sera assurée.
En cas de besoin, vous pouvez nous contacter par mail ou par téléphone au 07 82 60 10 98 le mardi et le mercredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Merci de votre compréhension.
Nous vous informerons des éventuelles évolutions.
A bientôt.
L'équipe.

Lancement de la plateforme

jeveuxaider.gouv.fr – Réserve civique COVID-19

« Jamais de telles épreuves ne se surmontent en solitaire. C’est au contraire en solidaires, en disant « nous » plutôt qu’en pensant « je » que nous relèverons cet immense défi. » Emmanuel MACRON, président de la République, 12 mars 2020

Pour faire face, collectivement, à la crise sanitaire du COVID-19, le président de la République a appelé les Français à « inventer de nouvelles solidarités ». Chaque soir, à 20h, en applaudissant à leurs fenêtres, les Françaises et les Français témoignent leur reconnaissance aux soignants qui s’engagent sans compter face à l’épidémie. Pour que chacun puisse prendre sa part de cette mobilisation générale des solidarités, le Gouvernement lance la Réserve civique-Covid 19 jeveuxaider.gouv.fr. Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise.

Une urgence : limiter l’impact social de la crise sanitaire

Avec la crise sanitaire et le confinement, les associations, qui reposent en temps normal sur une ressource bénévole bien souvent âgée, peinent à poursuivre leur activité. Toutes souffrent d’une pénurie de forces vives, car un tiers – voire la moitié – de leurs bénévoles sont âgés de plus de 70 ans, donc confinés. Plusieurs points de distribution pour les plus démunis ont déjà dû fermer leurs portes ces derniers jours faute de bénévoles.

Le confinement fait, par ailleurs, peser un risque sur les personnes fragiles isolées (âgés, en situation de handicap, malades chroniques,...). Si nos forces sont concentrées sur le front de la lutte sanitaire, notre réponse sociale ne peut être reléguée au second plan.

La mobilisation générale des solidarités face au Covid19

C’est pour garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires que cette plateforme a été construite, en lien avec les plus grands réseaux associatifs et les plateformes associatives déjà existantes. Elle permet aux structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc.) de faire état de leurs besoins de renforts autour de 4 missions vitales :

1. aide alimentaire et d’urgence ;

2. garde exceptionnelle d’enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance ;

3. lien (téléphonique, visio, mail, etc.) avec les personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap ;

4. solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour les voisins (fragiles, isolés, handicapés).

La centralisation de ces missions essentielles sur le site jeveuxaider.gouv.fr garantit leur visibilité, et donc le fait qu’aucun territoire ne soit oublié. Le caractère exceptionnel de la crise sanitaire que traverse notre pays appelle un engagement exceptionnel de chacun d’entre nous. Depuis toujours au coeur des liens indéfectibles entre les citoyens, entre les générations, entre les territoires, les associations et les structures qui assurent leur soutien aux plus démunis priorisent aujourd’hui leurs actions pour que les impacts directs et indirects de la lutte contre le Coronavirus ne laissent personne dans le besoin.

« Cet espace d’engagement est ouvert à tous. Que l’on soit bénévole dans l’âme, habitué depuis toujours des missions associatives. Ou que l’on ait à coeur, pour la première fois, de donner un peu de temps et d’énergie. Parce que cette guerre sanitaire est sans précédent, parce qu’elle nous concerne toutes et tous et parce que nous voulons la gagner. Ensemble. Vive la République solidaire et Vive la France qui s’engage ». Gabriel ATTAL, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation nationale et de la Jeunesse.


Bien que notre association soit fermée au public, nous pensons à vous!

Je m'engage à vous transmettre les informations officielles que nous recevons et à partager avec vous des idées pour vous occuper pendant ce confinement inhabituel. Aleksandra.

Si d'ordinaire, le temps vous manque, cette période peut-être l'occasion de faire du tri à la maison : dans vos armoires de linge, dans vos placards de cuisine ( vaisselle et petit électroménager abimés, en panne ou tout simplement inutilisés!), dans vos caves, garages et jardins...

Mais attention ne jetez pas tout! Pensez au tri et aux associations locales!

Et justement en parlant de jeter...les déchetteries sont fermées mais restez citoyens et continuez à trier dans les bennes réservées et mettez de côté ce qui est à destination de la déchetterie et des associations pour dons.

Les poubelles domestiques continuent à être ramassées mais vous pouvez les allégez en démarrant un compost quand cela reste possible :

compostage en tas

C’est la technique la plus simple pour les jardins. Les matières à composter sont placées directement sur le sol afin de former un tas d’une hauteur allant de 0,5 m à 1,5 m. Ce tas doit être placé dans un endroit plutôt ombragé, bien à l’abri des vents desséchants et du détrempage dû à la pluie.

compostage en bac

Vous pouvez le fabriquer avec quelques planches ou rondins, ou en acheter un. Privilégiez un composteur qui s’ouvre totalement sur une face pour retourner les déchets et vider le compost facilement. Couvrir le composteur et le placer dans un endroit ombragé, à l’abri des vents desséchants et de la pluie.

compost en appartement c’est possible !

Le compostage en appartement fait appel à des vers. Il est connu sous le nom de lombricompostage. Cette pratique se fait grâce à la superposition  de plateaux munis de trous : le lombricomposteur. Les déchets de cuisine (épluchures, marc de café, sachets de thé, carton, papier, …) sont dégradés par des micro-organismes, puis des vers de compostage.

Le lombricomposteur doit être placé dans une pièce aérée. Il fonctionne aussi dans une cave,… ou sur un balcon. De plus, il doit être dans un environnement avec une température ambiante comprise entre 15°C et 25°C.

Les déchets à composter

Types de matières
Les matières vertes (matières humides) Epluchure de fruits et légumes, marc de café, sachets de thé, pain, restes alimentaires cuits, coquilles d’œufs broyées, feuilles, tonte fraîche d’herbe, plantes…
Les matières brunes (matières sèches) Feuilles mortes, tailles de haies, petites branches broyées, herbes sèches, coquilles de noix, papiers, carton …
En très petites quantités Viande, poisson, fromage, …
Ne se compostent pas Coquillages, charbon de bois, litières, matières plastiques,…